Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)





Mon adresse msn : s0nge_AT_hotmail.com (avec le chiffre 0 à la place de la lettre o)

Pour ceux qui souhaiteraient recevoir régulièrement de mes nouvelles dans ma lettre d'information ...

S'inscrire
Se désinscrire

Consulter mes précédentes newsletters
***
Télécharger les polices de mon joueb en cliquant

***
Si vous souhaitez me laissez un petit mot, un plus long, obtenir des images en taille non réduite (précisez le n° des articles) ou pour tout autre demande ou remarque, cliquez


brigetjones30 : ♥ ♥ ♥ Bonne année!!! Cher Songe...!
Songe : Merci Briget, je t'en souhaite tout autant :)
penseeenvrac : RENCONTE JOUEB [Lien]
Celsius42 : Je reviens ici et je découvre que j'ai un flambant "NEW" rouge à côté de moi, quel honneur :)
Songe : Je te le laisse encore 2 mois et après tu rejoins les dinosaures du dessus :)
Celsius42 : en fait, j'aime bien être le seul avec son petit mot de couleur.
Nina : Juste de passage pour te souhaiter un joyeux anniversaire ...Ça fait plus d'un an que je lis tes écrits, sans laisser de traces ^_^.... Georges Brassens avait raison, "ce qu'il faut de malheur pour écrire la moindre chanson" ! Si le chagrin est toujours trop envahissant, au moins il permet chez certains une belle créativité !!! Je te souhaite de ne pas avoir envie d'écrire trop souvent, sauf si c'est pour nous offrir des élans de joie !!! Si je t'encourage à écrire, jamais je ne souhaiterais que tu sois triste pour arriver à écrire de bien belles choses .
Songe : La plupart du temps les beaux moments se vivent et les tristes s'écrivent, c'est ce qui fait soit regretter l'écriture soit jalouser la vie dans les entre-deux, quand l'intensité n'est là ni pour se vivre pleinement ni pour apporter suffisamment d'inspiration. Mais heureusement il y a le souvenir et le ressenti pour ressusciter les peines et les joies et s'en imprégner suffisamment pour qu'il y ait de l'encre à l'encrier :) Merci d'avoir mis un peu d'encre ce soir dans le mien, ça m'a donné envie de me souvenir que j'aime écrire :)

Réagir :
Nom
Adresse web
Blogroll

Joueb

Vendredi
Alezia
Megalomania
BarJac (suspendu)
Lili-la-tigresse (suspendu)
Antigone
Inola
Blue Light (suspendu)
Ryne (suspendu)
Sunshine
Nyme
Impassesud
Kohva
Choupinette
Shadedly (suspendu)
Gamin
Briget
Castor
Alecska
LSR (un douloureux fake)
Kroline
Exvag
Addy (suspendu)
NikkO
QasU (suspendu)
Pak
Fabinou
Phérine
Vador (suspendu)
Yamael
Aesthyn
Sonsha
Leana
jny
Struggle
Homme de l'ombre
Le monde du veilleur (suspendu)
Le veilleur (suspendu)
Le Veilleur sur Sweet-dreams (suspendu)
Annie (suspendu)
Becassine (suspendu)
Manouch (suspendu)
Hylst
Funambule (suspendu)
Ode (suspendu)
Zelia
Elfe-en-moi
Ezekiel
Ezekiel-Kentin (suspendu)
Liloupop
Calimera (suspendu)
Kyra
Titine dessinatrice
Nélie
Babao
Abyssia
Bubblegum
Chrysalide
Melpomène (suspendu)
Bubblegum
Bouclette-Charnel
Armony
Gribouillon (suspendu)
Els (suspendu)
Lueur
Lueur (suspendu)
Nothing more
Pierre Desiles
Elfe Magique (suspendu)
Petit Renard
Enya (suspendu)
Tchenrezi
Era
Cassy
Geisha (suspendu)
Nolann
Anonyme-76
Katja
Nbishop
Caramba el Mundo
Feerange
Destinee (suspendu)
Rêves de Destinee (suspendu)
Nora
Nephtys
Frenegonde (suspendu)
Lissadell (suspendu)
L'ombre de cette fille
Soleil en manteau de neige
Soleil en manteau blanc
Epsilon
Rose-blanche
Lunaire (suspendu)
Pierrot le ouf
Sibylle
Sibylle (suite)
Piou
Cécile (qq années après)
Zoublitou
Zoublitou (suite)
Zoublitou (suite)
Cathy-
Jean-Jacques
Petit-Demon (suspendu)
Drink
Tigraque
Barbara
Entre-nous (suspendu)
Angel
Nemesia
Sansvie
Elfe Bleue (suspendu)
Lain
TitedhelFairy
Aliena (suspendu)
Newton (suspendu)
Myel
Estrella (suspendu)
Earane-seregon (suspendu)
Indrae
Indrae (suite)
Boîte à z'images (suspendu)
Dark-ever
Lisenn (suspendu)
Norwanaelle
No future
Alkhazar
Alkhazar (suite) (suspendu)
Zakath Nath
Anelfe
Marggie
JessicaH (suspendu)
Absurdus
Eurydice
She
Mistigrise (suspendu)
Kachoe (suspendu)
Sillan (suspendu)
Nanarie (suspendu)
Pierre de Lune
Color
Moyimiya (suspendu)
Parasitemort (suspendu)
Ophelia
Elfe de lune (suspendu)
Nouvelami (suspendu)
Glace (suspendu)
Torm (suspendu)
Pitseleh
Aphone
Bluedragonfly (suspendu)
Plog
Mr Freeze NEW

* *

Jouebs collectifs

Venus Beauty Institute
C'est-tout-com
Enigmatique
Murmures
La Marelle aux rêves (suspendu)

* *

Canalblog

Vendredi (suspendu)
Elle & Lui
Dess
Era sur Canalblog
Lissadell
Facettes
Abstruse
Epitaphes Lunaires (suspendu)
Mllevie
Altrast

* *

Haut et fort

Les moutons d'Addy (suspendu)

* *

U-blog

Alecska
Phérine
Titine
Backdoor
Teïdy Lou (suspendu)
Le Journal de l'autre
Au pays des loups
LounaB (suspendu)
Tsunami (suspendu)
Ficelle
Fougère
Amantia (suspendu)
Blogsphère
Petit pétale de dahlia (suspendu)
Darkpsy (suspendu)
Eavane (suspendu)
Boule de neige

* *

20six


Nikko
Pak (suspendu)
Blackvador
Antistar
Lissadell
Alaïyarasi (suspendu)
Des moments Com'ça (suspendu)
Fee Gaelle (suspendu)
Edge of Raven

* *

Blogger

Etolane
Human Target
Captain Navarre
Psychedel33t
Deeler (suspendu)
La Chambre noire

* *

Over-blog

Paris-Brest
Alyson

* *

Skynet blogs

Angel-Newborn (suspendu)
Esprit Immortel
Alkiragaiia
Lonewolf
Sparkling Angel
Conscience
Le Doge

* *

Blogs indépendants

Alecska
Alecska.net
Nikko
Msiou
Phérine
Aesthyn
OrangeFruit (suspendu)
Clarisse
Le Coeur Funambule
Addy (suspendu)
Addy (suspendu)
L'inconnu du métro NEW

* *

Bd blogs et Picto blogs

Paprika
Petit pétale de dahlia

* *

Deviantart

Alecska
Sibylle
Funambule

* *

Sites perso

Carole Baudoin
Boule de Neige

* *

Sites perso

Favoris
Autour de l'imaginaire

(Les sites de mes cousins)

La Tannière de la Licorne
Terres de Jeu

*

Miss Mopi
Forêt des Songes
Le Fantastique.net
La fée dans la bouteille
Meluzine
Vox Imagina
Forum Au Royaume des Fées
Forum La Forêt Celtique
Duirwaigh
Le Bois d'Aelinel
Forum Arpentes et Songes

Editions de l'imaginaire

Au bord des Continents

Tsunami : problématique d'un désastre ...

 

Je viens de lire le mot de Pierre Desîles dans mes blablas m'appelant à quitter mon univers ne serait-ce que de quelques mots de réconfort pour ceux qui vivent le désastre à l'opposé de l'hémisphère.

Ce n'est pas parce que je ne dis mot que je n'y pense pas et que ça ne me touche pas : mon univers n'est pas aussi détâché de la réalité qu'on voudrait le croire. Il fut un temps où j'ai participé aux actions de Greenpeace à Dijon parce que l'écologie comme la politique m'ont toujours profondément touché, et de façon plus générale tout ce qui constitue ce monde.

Je réflêchis depuis un moment à tous ces évènements qui secouent la planète ces dernières années, à l'humanité et son histoire depuis ses balbutiements. Je m'interroge sur la volonté effective de ce monde à se remettre en cause, et non pas seulement les gens pris dans leur totalité comme un vaste marasme fourre-tout d'expression, de convictions et d'opinions, non, plutôt la volonté individuelle de changer réellement quelque chose par un investissement personnel constant et sérieux. Or pour ce que j'ai pu voir du monde associatif j'en ai ressenti un grand amateurisme de personnes qui refont le monde entre deux cookies et autour d'une table de salon. Bien sûr il y a chez chacun d'e ces groupes un noyau dur professionnel très compétent grâce auquel on assiste à des actions très bien ciblées et efficaces mais toute la mécanique associative devrait s'alimenter d'autre chose que les sous de ses adhérents et des actions trop restreintes et ayant trop peu d'impact au regard de la réalité d'un monde qui se corrompt plus rapidement qu'on le guérit. Tous ces organismes continuent de s'appuyer sur l'espoir d'une résurgence de la conscience sociale. 99% de mes tracts sont allés garnir les poubelles 3 mètres plus loin et au sein de Greenpeace j'ai pu constater que quand il s'agit de gentils dauphins on obtient une écoute bien plus attentive que pour le nucléaire, les OGM, les marées noires, etc.

Je suis sorti de mon univers et j'ai agi durant plus d'une année faisant quasiment une réunion par soir dans autant d'associations et groupes politiques proches de mes affinités que possible. Et la conclusion que j'en retire c'est qu'il manque une dynamique forte telle que celle qu'a voulu initier ATTAC avant d'être noyé dans l'amateurisme et l'enthousiasme collectif de tous ceux qui voulaient proposer des idées avant de vérifier si elles s'aggrémentaient au débat en cours. Ce qu'il manque c'est un organisme qui se charge de former à de véritables compétences humanitaires, sociales, psychologiques, politiques, écologiques; un organisme qui exploite les compétences de chacun pour former tous les autres et qui sache ordonner tout cet enthousiasme, toute cette masse bénévole vers un objectif précis, concis avec efficacité et persévérance. L'alter-mondialisme est une grande soupe où surnagent quelques idées pertinentes qui restent pourtant engluées dans le bouillon de l'inefficacité.

Aujourd'hui tout le monde est horrifié des chiffres qu'on nous assène avec une certaine jubilation me semble-t-il parfois lorsque je vois, comme en Irak, les compteurs s'affoler et les journalistes espérer secrètement que la barre des 100 000 sera atteinte parce que ça fera un chiffre rond et suffisament choquant pour faire une "une" explosive. Mais de qui se moque-t-on ? On appelle aux dons de toutes parts mais pensez-vous sincèrement qu'on ne reconstruira pas des milliers d'habitations aux mêmes endroits d'ici dix ans ? Ne pensez-vous pas que la surpopulation et l'avidité des constructeurs ne fera pas refleurir tous ces lieux d'habitation dévastés dans les mêmes conditions de sécurité ? Et pensez-vous que c'est parce que le Japon surveillera les tsunamis à l'avenir que ce sont autre chose que les hôtels Sofitel qu'on évacuera ? Se soucie-t-on du nombre de morts dans toutes ces innondations du tiers-monde de ces dernières années qui ont pourtant été bien meurtrières également (je pense que si on veut notre centaine de milliers de victimes on les trouvera aisément dans ces chiffres-là) et je ne pense pas que l'on se soit tellement soucié de venir en aide à ces populations-là. Il faut donc une vague de 15 mètres de haut et des milliers de touristes tués pour qu'on s'émeuve ?

Avant d'être touché je suis en colère; en colère contre cette hypocrisie occidentale qui place le siège de ses émotions dans les grands titres des médias et dans les images que ceux-ci déversent allègrement pour accentuer le sentiment de désastre (je ne dis pas que ça n'en est pas un mais le vrai désastre il s'appelle OMC, il s'appelle Kyoto, il s'appelle FMI, il s'appelle Davos, des noms que bien trop peu de personnes connaissent alors qu'ils sont directement responsable de leurs existences : une seule directive de l'OMC et c'est toute une économie locale qui sera dévastée et des milliers de personnes sur la paille, sans oublier que les Etats-Unis sont toujours le mouton noir du troupeau en ce qui concerne les accords sur l'écologie et les gazs à effet de serre plus spécifiquement).

Alors maintenant j'aimerais savoir ce qu'il va se passer après que chacun ait, comme pour le téléthon, fait grimper la cagnote de l'aide sociale ? Que se passera-t-il quand toute cette bonne volonté aura canalisé ses efforts dans une mobilisation de forme alors que le tiers-monde n'échappera véritablement  à ces désastres que lorsqu'une action de fond collective sera enfin menée ? Certes, même si guérir demeure indispensable, c'est prévenir qui est essentiel et à ce niveau-là je me pose sérieusement la question : y'a-t-il une volonté collective réelle de changer quelque chose à cet état des choses ?

Assûrément non, et l'aveu d'impuissance est quotidien. On ne voit pas ce qu'on peut faire, on ne voit pas ce qu'on peut dire, on ne voit pas ce qu'on peut entreprendre ... mais pourquoi donc ? Tout simplement parce que toutes ces mains qui se tendent pour aider ne trouvent pas d'employeur pour les mettre intelligemment à l'ouvrage. c'est une logistique mondiale et extrêmement développée qui fait défaut. Un organe citoyen qui ait un véritable poids, un impact, ce qu'on nomme allègrement un "contre-pouvoir" mais dont je n'ai encore vu que des ébauches avec notamment les Forums Sociaux de Porto Allegre.

Il est temps d'articuler tous ces groupes humanitaires, toutes ces associations dans une logistique internationale unique plutôt que de voir une infinité de groupuscules agir anarchiquement avec trop peu de moyens à cet effet. Si un seul organisme me proposait dans l'instant présent de mettre la main à la pâte en participant à une gigantesque machine réactive qui verrait à un bout les uns pelleter et à l'autre les autres assembler, acheter, produire les pièces nécessaires, dans une véritable industrie sociale, alors là oui je serais déjà à pied d'oeuvre. Mais de savoir qu'une partie de l'argent versé va être gaspillé dans une anarchie de logistique débordée et gênée par la concurrence des efforts, voilà qui ne manque pas de m'exaspérer et me pousser à dénoncer la bonne conscience du "Nord" économique dans son effort de relance du développement du "Sud".

J'aimerais qu'on cesse de dénoncer de toutes parts l'égoïsme à tel point que ça en devient abstrait et qu'on cesse de pointer du doigt ceux qui ne donnent pas pour s'interroger plutôt sur les raisons qui font qu'ils ne donnent pas, pour s'interroger sur leur avis, pour leur proposer une aide concrète qui leur convienne plutôt que de les lapider pour n'avoir pas obéis au mouvement moral officiel.

Je trouve qu'il est assez égocentrique de donner en se disant que ce petit chiffre allègera la misère du monde et qu'on pourra alors vivre le coeur plus léger. Il serait peut-être temps de faire un effort pour honorer le titre pompeux de "citoyen" qu'on nous octroie avec le recensement et la journée d'appel ou le service; ne nous déchargeons pas de la responsabilité de ces catastrophes avec la bonne conscience d'un don pécuniaire ou même en nature. Ce qui aujourd'hui est véritablement scandaleux c'est que l'on se mobilise pour construire des hôpitaux de fortune suite à une catastrophe dans des régions qui en étaient souvent dépourvues auparavant, que l'on attende que les désastres arrivent pour s'intéresser à la misère de ceux qui n'ont aucune chance d'être évacué aujourd'hui comme demain en cas de sinistre. Ne nous voilons pas la face : les bidonvilles seront réétablis aux mêmes endroits et au prochain tsunami certains rescapés de la première fois ne s'en tireront pas la seconde. En revanche les hôtels du groupe Accor ne risqueront probablement plus rien effectivement. Je me souviens de millions d'humains dans les rues lors de la guerre d'Irak, et aujourd'hui où sont-ils ces humains ? Travaillent-ils à garantir la démocratie irakienne, travaillent-ils à la contestation de l'hégémonie des Etats-Unis ? Empêcheront-ils que le prochain tsunami n'aille ravager un autre coin de la planète où, là aussi, on aura compté sur la chance que ça n'arrive pas avant suffisament de générations pour qu'on ne puisse y voir de responsabilités actuelles ?

Tant qu'on ne proposera pas à chacun une action concrète, adaptée à sa volonté et ses possibilités, une grande partie de cette société continuera à se sentir impuissante et préfèrera s'insensibiliser et se voiler la face en continuant à vivre sa vie plutôt que de souffrir en spectateurs qui ne savent commet devenir acteurs. Tant qu'on ne proposera pas à chaque être humain sur cette terre d'intégrer une utilité sociale immédiate et de lui garantir une gratification en retour, ne serait qu'au travers d'une reconnaissance sociale, on sera éternellement confronté à ce chaos où chacun se décharge de ses responsabilités sur l'autre soit en soulageant sa conscience, soit en se cherchant des boucs-émissaires.

Puisqu'on parle de contrats de qualification et de tout ce tsintsoin, est-ce qu'il ne faudrait pas envisager un organisme qui forme au travers de ces actions d'utilité internationale : qualification contre investissement humanitaire. Cela permettrait d'une part à beaucoup de gens de se rendre utiles conformément à leur volonté tout en acquérant des compétences reconnues et authentifiées, d'autre part on aurait enfin une reconnaissance sociale des organismes d'utilités publique, garrantes du patrimoine humain.

Plutôt que de débloquer des milliards à n'en plus finir et creuser les dettes publiques indéfiniment (je rappelle que nous n'avons pas encore epongé nos dettes de la seconde guerre mondiale et ne le feront sans doutes jamais), peut-être devrait-on enfin s'employer à exploiter l'huile de coude qui stagne sur la planète entière.

On a finalement adopté le Fordisme dans les usines mais je crois qu'on devrait envisager le Taylorisme au niveau de l'humanitaire : faire participer toute la population à sa propre reconstruction et celle de ses voisins, et peut-être aura-t-on enfin cette conscience sociale que tous les plus grands orateurs et toutes les plus virulentes campagnes ne sauront jamais éveiller autant que l'ouvrage, l'association des bras pour pousser les brouettes et couler les fondations nouvelles. Si les communismes avaient compris quelque chose je crois que c'est bien ce potentiel humain d'une société mise toute entière à l'oeuvre; seulement on n'oblige pas un impotent à porter des sacs de caillasse, c'est là que le communisme a pêché par idéologie, vouloir formater l'individu plutôt que l'exploiter selon sa personnalité. Le capitalisme quant à lui bloque toute initiative et volonté individuelle en mettant partout à l'action la condition de la qualification. Entre le travail forcé du premier et la frustration dans l'impuissance imposée par le second, il serait peut-être envisageable de trouver un compromis non ?

Alors au final je vous pose la question : seriez-vous prêts à repenser votre existence pour parvenir à ce résultat ? Et ce à partir de demain matin, en participant à une réflexion commune et une organisation rigoureuse des compétences et des efforts individuels ?

Je crois qu'elle est là la véritable réponse à l'horreur et la terreur de ces corps qui sont déversés par milliers dans des fosses communes comme aux pires heures de la guerre. Car aujourd'hui il ne s'agit pas seulement d'ouvrir le portefeuille mais de s'armer (j'entends bien que ce n'est pas littéralement) pour livrer une véritable guerre à des hommes qu'aucune loi naturelle n'a jamais autorisé à imposer leurs ambitions individuelles à la planète toute entière  !

J'emploie une bonne partie de mes pensées à réflêchir quotidiennement à cette problématique et m'interroger sur la pertinence de telle ou telle réaction jusqu'à parvenir à une proposition concrète préalable qui puisse constituer une base de discussion et de réaction mais je crois qu'il va falloir que j'y emploie ma vie toute entière; je suis prêt à le consentir si je n'ai pas le sentiment que mes efforts ne servirons pas aux intérêts individuels au détriment de toute collectivité.

Voilà, c'était le mot du Songe sur ce sujet ...

 

Prose de Songe, le Jeudi 30 Décembre 2004, 14:13 dans la rubrique "Débats d'idées".

Commentaires :

funambule
30-12-04 à 14:36
Merci Joël.
Te dire, que tu n'es pas seul à penser ainsi.
Parce que probablement les réactions vont être virulentes..
Mais tu as raison, complétement raison.
Alors je ne vais rien ajouter qui pourrait amener à enfler une polémique.
Mais sache que tu as mon soutien entier..

                     Olivier

 
PierreDesiles
30-12-04 à 21:35

Bonsoir Songe,

     Je t'écris de "mon" île où j'ai posé mes valises depuis plusieurs décennies et je comprends parfaitement ta réaction.  Loin de moi était l'idée de te blesser, loin de moi cet article en soi ne voulait lancer une polémique comme le pense Funambule, loin de moi je n'ai voulu promouvoir mon site puisque j'ai choisi CTC  l'ex-site de Biz, l'ancêtre des Joueb.Merci pour tes explications, mais croit moi, je n'ai jamais pensé un seul instant que tu étais détaché de la réalité.

      Quant à ma phrase d'appel dans "tes blablas" (désolé de te sortir de ton univers, cher Songe, mais le reste du monde a besoin de toi , ne serait-ce une parole de réconfort. Merci pour eux.) Je pense qu'elle était mal dite et peut en effet prêter à confusion.

Je te présente toute mes excuses, si elle est à l'origine de ta colère.

*

Tout ce que tu  as écris au dessus est une triste vérité et je partage beaucoup de tes points de vues. Mais malgré tout, doit-on rester les bras croisés en regardant le reste du monde sombrer dans le chaos, sous prétexte que la nation la plus puissante du monde reste sous silence pendant trois jours, après avoir dit qu'ils avait localisé l'impact du séisme et qu'ils ne pouvaient joindre personne. Mais que foutent-ils ces ambassadeurs US dans chacun de ces pays?.... du tourisme?? Chaque ambassade est en liaison permanente avec les plus hautes autorités du pays où elle se trouve. Ils nous prennent pour des demeurés? Ils nous ont tout de suite vanté leur dispositif installé dans la zone pacifique. Trois jours après quand le reste du monde a déjà bougé, Bush a tout de suite compris où serait son intérêt et s'est rapproché de l'Australie qui sera peut-être le pôle central du futur dispositif qui sera installé dans l'océan indien,  évidemment par les...US !

Et ça M. Bush c'est quoi??

**************************************************
""«Sommes-nous pingres? Oui», juge le «New York Times»
pix
Par AFP
pix
jeudi 30 décembre 2004 (Liberation.fr - 16:44)
pix

pix

le New York Times estime jeudi que les Etats-Unis sont «pingres» dans leur aide promise aux sinistrés des raz-de-marée qui ont ravagé dimanche plusieurs pays d'Asie du Sud et du Sud-Est. Dans un éditorial intitulé «Sommes nous pingres? Oui», le quotidien new-yorkais souligne que les 15 millions de dollars d'aide initialement annoncés par les Etats-Unis représentent «moins de la moitié de ce que le parti républicain va dépenser pour les festivités de l'investiture» du président George W. Bush pour son deuxième mandat, fin janvier. «Même les 35 millions de dollars» au total, promis ensuite par M. Bush mercredi, «ne représentent qu'une goutte d'eau de misère dans l'océan et correspondent au budget pitoyable que les Etats-Unis consacrent à l'aide non-militaire à l'étranger», s'indigne le journal.

Libération

********************************************

La France verse 35 millions d'Euros! Y a un problème chez Bush aurait-il épuisé son budget en Irak?

Pour ce qui est de l'ONU, elle n'a pas suffisamment de moyen pour mettre en place une politique globale de prévention et aussi de reconstructions après ces catastrophes naturelles ou bien ses orientations sont-elles toutes autres?. J'aurai aimé avoir la comparaison avec les budgets militaires dans le monde, le rapport doit être impressionnant! Je suis d'accord aussi quand tu dénonces la course au scoop, le plus gros chiffre, la dernière photo, le dernier film etc.

J'aurai aimé, tout comme toi, voir se mettre en place des opérations à long terme de restructurations d'aides globales à tous ces pays tiers, pour qu'enfin ils ne soient plus exploités par les quelques pays privilégiés dont nous faisons partis.

Je ne reprendrai pas tous tes énumérations car tu l'as très bien dit. Mon article se veut simplement une plate forme de discussions sur l'évènement survenu en Asie, afin que celles ou ceux qui ont envient de s'exprimer peuvent le faire, et tu aurais pu tout aussi bien poster celui-ci.

Pour répondre à ta question "êtes-vous prêt à partir pour participer à une réfleion commune...etc" , je réponds que si j'étais encore en âge de pouvoir le faire, je le ferai.

 

Bien à toi Songe

 

 

 


 
Songe
31-12-04 à 07:28

Pierre,

Je ne pense pas rester les bras totalement croisés à attendre que quelque chose veuille bien bouger et rassures-toi, j'avais conscience en écrivant cet article que tu ne me remettais pas personnellement en cause mais j'avais envie de réagir à un reproche latent que je sens souvent exprimé dans les avis de bien des personnes concernant l'immobilisme voisin. Aujourd'hui je suis dans une situation qui reste relativemebnt précaire et ce parce que j'ai choisi de prendre par moi-même ma vie en main; je ne dirais pas que c'est un succès même si je parviens à me loger et profiter d'une partie de mes journées. Cet effort je l'ai etrepris parce que je tenais à construire ma vie de toute pièce en l'articulant autour de mes idées et valeurs. Même si la tâche s'avère plus ardue qu'elle ne me le semblait au départ, je persiste à penser que ce n'est qu'en s'immergeant dans cette société et dans ce monde, en y traçant son chemin laborieusement qu'on peut vraiment saisir ses réalités et en retirer des enseignements quant à l'action à entreprendre vis à vis de cette misère qui borde nos vies. Comme je le disais, j'ai entrepris différentes démarches sociales et politiques, que ce soient les associations écologiques, les groupes alter-mondialistes ou encore politiques ou même les restos du coeur et le secours populaire pour des aides plus concrètes et immédiates. Et de ces expériences je retirer quelques leçons qui m'amènent aujourd'hui à penser une action sur le long terme plutôt que d'investir mes énergies dans un effort immédiat; tu me diras sans doutes que les victimes, elles, n'attendent pas et je te répondrais que j'essaye de construire ma vie en conscience de ces évènements mais que je ne veux pas disperser mes efforts et perdre ainsi toute opportunité d'apporter une dynamique de fond plutôt qu'une aide de forme.

Cette réponse me semble un peu hâtive et je te répondrais certainement plus longuement sur CTC pour relativiser mes propos et introduire une réflexion plus large.

Ne t'inquiète pas, tu n'es pas la cause de ma colère, elle sourde depuis quelques années déjà et explose ponctuellement ...

Bien à toi

Songe


 
pierrot
30-12-04 à 22:41
je partage une bonne partie de cette réflexion sauf celle relative à l'action pour "prévoir" et donc éviter.
Non l'homme n'est qu'une fourmie dans l'univers et ne pourra jamais se prémunir de toutes les catastrophes. Cela ne veut pas dire qu'il faut rester assis et attendre mais qu'il faut cesser de chercher des responsables quand le ciel nous tombe sur la tête.
La terre en a tremblé sur son orbite et - pour une fois- l'homme n'est pas responsable. Nous sommes appelés à un peu de modestie sur notre importance et à beaucoupo de solidarité et ce par tous les moyens que chacun souhaite.

 
Songe
31-12-04 à 07:37

Pierrot,

Je te remercie de ton intervention et ta remarque est légitime : on ne peut effectivement pas toujours chercher des responsables à ce qui demeure avant tout une manifestation naturelle et qui aura en tous temps eu les mêmes conséquences désastreuses sur l'humanité sans qu'on y puisse vraiment beaucoup. Cependant je place la responsabilité du côté des gouvernements qui sont incapables de prévoir les dispositifs de réponse efficace aux conséquences de ces catastrophes naturelles. Par ailleurs, je pense que les dégâts seraient effectivement moindres si on surveillait les éléments et que les populations puissent être véritablement évacuées dans les temps (mais comme je le disais, je doute sérieusement que les gouvernements Sri Lankais ou Indonésien se soucient beaucoup des populations pauvres qui font les frais de ces désastres). Je suis d'accord que dans les tremblements de terre nous n'avons aucune responsabilité sinon celle d'une réponse adéquate et des moyens techniques de prévention qui puissent réduire els conséquences désastreuses (épidémies, etc.) et c'est par rapport à cette prévention-là que je soulevais la question des responsabilités (lejour où les intérêts économiques ne se feront plus au détriment de la sécurité de tous, on pourra considérer que l'homme n'aura effectivement plus de responsabilité dans les catastrophes naturelles je pense).

Bien à toi

Songe


 
ImpasseSud
31-12-04 à 10:22
Songe, Merci d'avoir si bien exprimé DANS LE DETAIL TOUT ce que je pense. C'est ce qui m'a fait posté ce billet, plus soft que le tien mais que j'ai complété dans les commentaires, et c'est ce qui va me permettre d'aller poster quelque chose sur CTC où, jusqu'ici, je me suis abstenue d'intervenir car je déteste les vents de ce que j'appelle l' "émotionite", et que j'aurais eu du mal à canaliser la colère (aussi forte que la tienne) que j'éprouve face aux informations (presque jouissives comme tu le soulignes si bien) parties une fois de plus en boucle.

 
Songe
04-01-05 à 07:26

Impassesud,

Je te remercie d'avoir appuyé mon texte avec tes propres remarques qui sont toujours remarquablement informées par rapport à ma propre connaissance de l'actualité. Je comptais me laisser le temps de me former un peu davantage à tous ces sujets avant d'exprimer des réflexions de ce type (qui manquent d'exemples à l'appui). Je comprends parfaitement ta réaction et je m'abstiens également purdemment aujourd'hui de me laisser aller à des jugements hâtifs sous le coup de l'émotion. Généralement j'écris ma réaction et je la garde pour moi puis je la relis avec le recul avant d'éventuellement la publier

Pour le moment je lis attentivement les commentaires intéressants sur CTC et je pèse chaque argument avant d'éventuellement répondre; je ne veux pas ajouter de l'eau à un moulin qui tourne à vide, c'est une perte de temps et d'énergies qui ont bien davantage besoin d'être consacrées et concentrées dans des ouvrages concrets et constructifs.

 


 
Littlesun
03-01-05 à 17:04
En parcourant ta réflexion, je me dis que tu exprimes très bien (beaucoup mieux que moi!) ce que je ressens également face à ce qui se passe dans le monde en ce moment et en général ( j'avais aussi posté sur mon blog une ( petite) réflexion dans le même sens)
Il y a un bon livre : " C'est la lutte, ect... " "Itinéraires militants du socialisme historique à l'écologie politique auprès de toutes ces rébellions qui luttent jour après jour contre l'oppression de la marchandisation du monde" de Jean Cornil c'est un auteur belge sénateur et ancien Directeur-adjoint du Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme
A bientôt pour te lire..

 
Songe
04-01-05 à 07:19

Bonjour Littlesun,

En fait j'exprime le fruit des interrogations qu'ont suscité de nombreux débats associatifs et politiques auxquels j'ai pu assister. J'étais resté très perplexe après ma "période militante" et je me suis promis de gagner d'abord en expérience avant de reprendre les engagements de mes 18 ans.Aujourd'hui je crois que j'ai acquis assez de recul dans ma réflexion et dans mon expérience du monde du travail et de la vie en société pour reprendre cet activisme de façon plus constructive avec une conscience plus grande des nécessités.

Je lirais ce livre, je vais le noter; j'avoue mes lacunes en ce qui concerne le détail de l'actualité depuis deux, trois ans et le simple enrichissement que représentent des discussions posées ou des débats passionnés sur les sujets politiques et sociaux m'engage à vouloir retrouver ce fourmillement d'idées et d'enthousiasme que représente le courant alter-mondialiste.

Je vais lire ta réflexion à ce sujet ...

Je te remercie de ton passage et tes suggestions de lecture et espère pouvoir te donner rapidement mon avis à ce propos.

A bientôt :)


 

Version  Xml 

Modèle de mise en page par Songe.